Les cotons lavables sont-ils aussi bien que les cotons jetables pour se démaquiller

Si vous me suivez sur ma chaîne YouTube, vous savez que depuis plusieurs semaines voire plusieurs mois, j’ai changé une chose dans ma routine de démaquillage: ce sont mes cotons.

Par soucis économique et écologique, j’ai décidé d’utiliser des cotons que je peux laver et réutiliser. Lorsque je me suis lancée dans ce changement de produit, je me suis dit que les cotons lavables seraient bien pour le teint mais pas pour mes yeux qui sont, en général, très maquillés. J’ai donc décidé de les prendre sur Amazon car le prix était intéressant. J’ai donc acheté ceux de la marque CT CAPETRONIX qui est un Amazon Choice (donc généralement, un produit que beaucoup de consommateurs apprécient).

La marque CT CAPETRONIX propose un kit avec 16 disques démaquillants lavables, composés de fibres de bambou. Deux sachets sont aussi présents dans ce kit dont un que l’on peut mettre en machine. Les disques sont composés de deux faces: une rugueuse qui nettoie en profondeur et une autre plus douce et plus lisse. Leur taille est plus grande que la plupart des cotons jetables. Et il sont de plusieurs couleurs.

J’utilise ces disques démaquillants quotidiennement depuis plus d’un mois. Que ce soit pour me démaquiller le visage, les yeux ou même le matin pour appliquer ma lotion. Que ce soit pour le visage ou les yeux, j’utilise en premier le côté rugueux qui, je trouve, enlève très bien le maquillage. Puis je finis avec le côté doux, ce qui m’apporte plus de confort. La partie rugueuse n’est cependant pas trop désagréable sur ma peau sensible et très sèche. Je trouve que le coton absorbe correctement le démaquillant (que ce soit du lait, de l’eau micellaire ou même du démaquillant biphasé). Le démaquillant n’est pas trop bu par le disque démaquillant pour pouvoir avoir la quantité nécessaire sur le visage. Mais en même temps, le démaquillant ne reste pas à la surface du disque démaquillant pour ne pas que cela dégouline sur le visage. Par contre, je préfère déposer mon démaquillant sur le côté rugueux.

Une fois utilisés, les disques démaquillants peuvent être mis en machine à laver et nettoyer à 30 degrés. Personnellement, je les nettoie à 30, 40 ou 60 degrés. Je mets le sachet fermé avec mes vêtement et je les fais sécher au sèche-linge sans qu’ils se dégradent trop. Le forme ne change pas. Certes ils ont encore des traces de maquillage et sont moins lisses mais ils démaquillent toujours aussi bien.

Je suis très satisfaite de ces disques démaquillants qui en plus ne sont pas à un prix excessif selon moi. Ils sont très pratiques, ils n’agressent ni mes yeux ni ma peau de visage. Je n’ai plus, comme avec les cotons démaquillants jetables, des fibres de cotons qui me gênaient dans l’œil. Mes yeux me grattent donc moins souvent et sont donc moins fragiles. Et je suis contente de créer moins de déchet pour la Terre, même si ce geste n’est sûrement pas suffisant. Le seul bémol selon moi c’est qu’ils viennent d’Asie. Ce qui n’est souvent pas gage de qualité mais d’un pris bas et que le transport pour que mon produit arrive ne devait sûrement pas être écologique. Donc j’espère pouvoir en acheter d’autres en 2020 mais fabriqués et vendus en France.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s